Optimiser le chargement d’une page web avec Page Speed

De maxime.vivas dans Menu mobile

26 fév 2013

Il y a beaucoup de méthodes et de bonnes pratiques dans le développement d’une application ou d’un site web. L’ergonomie, l’évolutivité des applications, le modèle MVC, la documentation etc… mais un aspect bien trop oublié par le passé commence à se faire un place dans la tête des développeurs: l’optimisation des pages web. Google offre un outil permettant de scorer l’optimisation de ces pages: Page Speed Insights.

Page Speed Insights est donc un outils Google, disponible en ligne ( Google Page Speed Insights) mais aussi via plugin pour navigateurs ( pour Chrome et Mozilla notamment ). Une fois exécuté, Page Speed va fournir un score sur 100 à votre page. Plus vous êtes proche des 100, meilleure est la vitesse de chargement de votre page, et donc meilleur sera l’expérience utilisateur, tout comme le référencement de votre site.

Comment fonctionne Page Speed?

Il analyse tout les aspects de la page du DOM au réseau en passant par les ressources, les scripts, les images redimensionnées en HTML etc… Plus vous êtes proches de 0 plus vous aurez de travail à fournir pour améliorer les performances de vos pages, mais plus vite le score montera, encourageant! Il est plus difficile d’augmenter son score à 80 qu’à 10 forcément.

C’est bien beau de scorer, encore faut il savoir comment améliorer notre page.

Certes, Page Speed offre donc un diagnostic des axes d’améliorations par ordre de priorité, plus la priorité est haute plus la conséquence sur le score sera importante, logique en soit. Les exemples les plus communs sont les images pas à la bonne taille, compresser les ressources via .htaccess, exploiter la mise en cache serveur…

En bref, Page Speed vous simplifie l’optimisation de pages web qui pouvait rapidement devenir casse tête sans outils approprié.

 

Commentaire

× cinq = 30

iMDEO recrute !

REJOIGNEZ-NOUS

A la recherche de nouveaux talents (développeurs web et mobile, chefs de projet,...)

Voir les annonces